(Propos recueillis par Julien Gonçalves)

Amel Bent en interview : "Je n'avais plus du tout envie de chanter"

Pour son grand retour avec le single "Si on te demande", Amel Bent se confie en interview pour Pure Charts. La chanteuse raconte pourquoi elle a voulu tout arrêter, et comment "The Voice Kids" et la réception de chansons pour son prochain album ont été des déclencheurs.

http://www.chartsinfrance.net

 

Amel Bent se confie sur son nouvel album : "Il y a des chefs d'oeuvre"

De retour avec "Si on te demande", Amel Bent se confie à Pure Charts dans notre deuxième partie d'interview sur la naissance de cette chanson, mais aussi le contenu de son prochain album et comment elle a dû imposer "Ma philosophie" à l'époque.

http://www.chartsinfrance.net

EXTRAITS:

«Je n'ai même pas fredonné pendant un an et demi. Ça a été très bizarre. Ce sont des chansons qui m'ont redonné l'envie. François Welgryn et Davide Esposito, puis Martin Rappeneau ou David Gategno m'ont proposé des chansons. Ils sont venus me voir à la maison. On a parlé de ce que j'avais envie de faire. Je leur ai dit que je ne voulais plus du tout chanter. On a discuté bêtement de ce que je vivais, de ce que je ressentais à cette époque-là. Ils m'ont écrit des chansons quelques semaines après et elles m'ont vraiment bouleversée donc je suis retournée en studio au bout d'un an et demi.
...
Le choc ça a été l'enregistrement "Que je t'aime" de Johnny Hallyday pour l'album "On a tous quelque chose de Johnny". Ça m'a mis une grosse pression, je n'étais vraiment pas bien. Mais, en même temps, c'est ce qui m'a remis dans le bain. Ça et l'enchaînement avec "The Voice Kids". Retrouver le public, les applaudissements, les caméras, la lumière... Ça a été violent et à la fois il me fallait ça. Je ne savais pas comment j'allais revenir...
...
Je suis apaisée. J'ai retrouvé le studio et j'ai retrouvé mes sensations. C'est ce qui m'a fait le plus peur. Entre le moment où j'ai enregistré le single et aujourd'hui, c'est déjà différent. La semaine dernière, j'ai enregistré des chansons et vocalement, c'est fou. Alors qu'il y a un mois encore, je n'osais plus chanter. Je ne sais pas comment l'expliquer. Là, je suis apaisée, je me retrouve, enfin.
...
(en parlant de "Star", une autre chanson que lui a écrit Martin Rappeneau pour son prochain album):
La chanson est un chef d'oeuvre ! Il est venu à la maison, on a discuté et je lui explique que je n'ai plus envie de chanter, que j'ai pris du recul. Ce n'est pas forcément que le bébé et la grossesse, c'est le fait d'être retournée dans l'ombre. En fait, la vie est douce. Et je ne me rendais compte de la violence de ma vie d'avant. Comment je ne prenais le temps de rien. Je lui raconte tout ça et il revient avec "Une star" sur la désillusion de la vie d'artiste, une sorte de mea culpa...
...
Pour le coup, c'est l'amour de la musique qui m'a ramené à cet album. Je ne voulais pas laisser ces chansons, tellement belles et tellement puissantes, à quelqu'un d'autre. (Rires) Je suis revenue pour chanter des chansons. C'est con mais c'est mon métier ! J'ai l'impression d'être à nouveau la Amel qui sort de la "Nouvelle Star", qui a envie de chanter, qui reprend à peu de zéro. Ça faisait longtemps que je n'avais pas ressenti cette ébullition.