01 mai 2018

Interview (partie 1 & 2), pour le site Purecharts.

(Propos recueillis par Julien Gonçalves)

Amel Bent en interview : "Je n'avais plus du tout envie de chanter"

Pour son grand retour avec le single "Si on te demande", Amel Bent se confie en interview pour Pure Charts. La chanteuse raconte pourquoi elle a voulu tout arrêter, et comment "The Voice Kids" et la réception de chansons pour son prochain album ont été des déclencheurs.

http://www.chartsinfrance.net

 

Amel Bent se confie sur son nouvel album : "Il y a des chefs d'oeuvre"

De retour avec "Si on te demande", Amel Bent se confie à Pure Charts dans notre deuxième partie d'interview sur la naissance de cette chanson, mais aussi le contenu de son prochain album et comment elle a dû imposer "Ma philosophie" à l'époque.

http://www.chartsinfrance.net

EXTRAITS:

«Je n'ai même pas fredonné pendant un an et demi. Ça a été très bizarre. Ce sont des chansons qui m'ont redonné l'envie. François Welgryn et Davide Esposito, puis Martin Rappeneau ou David Gategno m'ont proposé des chansons. Ils sont venus me voir à la maison. On a parlé de ce que j'avais envie de faire. Je leur ai dit que je ne voulais plus du tout chanter. On a discuté bêtement de ce que je vivais, de ce que je ressentais à cette époque-là. Ils m'ont écrit des chansons quelques semaines après et elles m'ont vraiment bouleversée donc je suis retournée en studio au bout d'un an et demi.
...
Le choc ça a été l'enregistrement "Que je t'aime" de Johnny Hallyday pour l'album "On a tous quelque chose de Johnny". Ça m'a mis une grosse pression, je n'étais vraiment pas bien. Mais, en même temps, c'est ce qui m'a remis dans le bain. Ça et l'enchaînement avec "The Voice Kids". Retrouver le public, les applaudissements, les caméras, la lumière... Ça a été violent et à la fois il me fallait ça. Je ne savais pas comment j'allais revenir...
...
Je suis apaisée. J'ai retrouvé le studio et j'ai retrouvé mes sensations. C'est ce qui m'a fait le plus peur. Entre le moment où j'ai enregistré le single et aujourd'hui, c'est déjà différent. La semaine dernière, j'ai enregistré des chansons et vocalement, c'est fou. Alors qu'il y a un mois encore, je n'osais plus chanter. Je ne sais pas comment l'expliquer. Là, je suis apaisée, je me retrouve, enfin.
...
(en parlant de "Star", une autre chanson que lui a écrit Martin Rappeneau pour son prochain album):
La chanson est un chef d'oeuvre ! Il est venu à la maison, on a discuté et je lui explique que je n'ai plus envie de chanter, que j'ai pris du recul. Ce n'est pas forcément que le bébé et la grossesse, c'est le fait d'être retournée dans l'ombre. En fait, la vie est douce. Et je ne me rendais compte de la violence de ma vie d'avant. Comment je ne prenais le temps de rien. Je lui raconte tout ça et il revient avec "Une star" sur la désillusion de la vie d'artiste, une sorte de mea culpa...
...
Pour le coup, c'est l'amour de la musique qui m'a ramené à cet album. Je ne voulais pas laisser ces chansons, tellement belles et tellement puissantes, à quelqu'un d'autre. (Rires) Je suis revenue pour chanter des chansons. C'est con mais c'est mon métier ! J'ai l'impression d'être à nouveau la Amel qui sort de la "Nouvelle Star", qui a envie de chanter, qui reprend à peu de zéro. Ça faisait longtemps que je n'avais pas ressenti cette ébullition.

Posté par MicouGeo à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


28 avr. 2018

Interview pour le journal "Le Parisien" du 27 Avril (presse)

Le parisien du 27-04

Après quatre ans d’absence, Amel Bent revient en force aujourd’hui avec un single très personnel. Elle se confie sur sa maternité, « The Voice Kids »…

AMEL BENT revient en forme. Quatre ans après son dernier album, la chanteuse, qui intégrerale jury de « The Voice Kids » à la rentrée, sort un nouveau single, « Si on te demande ». La chanson d’une femme de 32 ans, mère de deux fillettes de 2 ans et 11 mois. Amel Bent enregistre son sixième album, prévu en septembre. Elle s’est confiée entre deux séances de travail.


Pourquoi avez-vous disparu pendant quatre ans ?
AMEL BENT. C’était vital de faire une pause après douze années de folie. Je voulais construire une vie de famille. Au début, le sevrage a été violent. J’ai enlevé toutes les télés de la maison pour ne pas voir les autres chanteurs.


C’est radical !
Quand j’ai su que j’étais enceinte de ma première fille, j’ai carrément dit : j’arrête. Pendant un an, je ne lui ai même pas chanté une comptine. J’étais tellement heureuse de retrouver une vie normale. Je n’avais vécu que pour la musique. Je ne faisais jamais les magasins, je n’allais jamais chez le médecin. Je suis allée direct à l’hôpital faire un check-up.
...
Comment êtes-vous revenue à la musique ?
Des auteurs-compositeurs que j’aime m’ont proposé quelques titres, il y a un an et demi. Je n’avais pas chanté depuis deux ans… Cela m’a bouleversée d’entendre à nouveau ma voix. Je suis profondément chanteuse… Et puis j’ai rencontré Natacha Krantz du label Mercury qui m’a rassurée. Et puis il y a eu l’album de reprises de Johnny… Cela m’a redonné envie d’avoir envie (rires). Johnny me manque. Il était comme un ange gardien pour moi. Ce sont des cadeaux de la vie de rencontrer d’immenses personnes comme Johnny ou Véronique Colucci. Je serai toujours là pour les Restos du coeur.


La reprise de « Que je t’aime »vous a redonné confiance ?
La confiance, j’essaye de la regagner chaque jour. Je me sens encore plus fébrile aujourd’hui qu’à mes débuts.

Quelle maman êtes-vous ?
J’ai envie d’être avec mes enfants tout le temps (elle rit). En janvier, j’ai emmené mes filles aux « Enfoirés ». Les concerts le soir, les boeufs entre musiciens la nuit, les biberons à 8 heures… Mais ma hantise, c’est la prochaine tournée. Comment vais-je faire ?


Vous serez jurée de « The Voice Kids » à la rentrée…
Chaque année, on me demandait d’être jurée, sur TF 1, M 6.Cette fois, j’étais à nouveau enceinte et ils m’ont pris par les sentiments. Cela tombait à pic car cela m’a donné un cap : « The Voice Kids » sera un énorme tremplin, donc il faudra que mon album sorte en 2018.


Vous avez déjà enregistré l’émission ?
J’ai adoré cette expérience. J’avais accouché cinq jours avant le premier tournage… Au début, j’avais aussi peur que les candidats car je n’avais jamais regardé « The Voice ». Heureusement, Patrick Fiori et Jenifer m’ont aidée. Et les gamins m’ont bluffée. A 12 ans, ils chantent mieux que moi.

(PROPOS RECUEILLIS PAR ÉRIC BUREAU)

Le parisien du 27-04 (1)

Le parisien du 27-04 (2)

Le parisien du 27-04 (3)

Le parisien du 27-04 (4)

Le parisien du 27-04 (5)

Posté par MicouGeo à 03:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 avr. 2018

Amel en interview pour Télé 7 Jours (paru aujourd'hui) programmes du 28 Avril au Mai

 

ITW Télé 7 Jours-28avril-4Mai

(INTERVIEW de  Jérémy Parayre et photographie de Benjamin Decoin)

Amel Bent, la chanson du retour

La future coach de The Voice Kids enregistre un nouvel album. Elle nous a fait écouter le premier single, Si on te demande, en avant-première. Elle est fébrile. Devant la table de mixage, elle avoue ne pas avoir passé une bonne nuit. Amel Bent savait que, aujourd’hui, elle allait faire écouter « la chanson de son retour », la première depuis quatre ans. Au moment d’appuyer sur play, elle me regarde fixement. Sa maman est à côté de moi, droite comme un « i ». Quand les premières notes se font entendre, les yeux de celle-ci se mouillent. Quelques minutes plus tard, elle confiera : « Je l’écoute toute la journée, je suis fière de ma fille ! » Amel revient aux sources, avec ce tube enlevé, au texte ciselé signé Kerredine Soltani. Elle se replace en chanteuse d’hymnes, en conteuse d’histoires. Son histoire.

Jérémy: Pouvez-vous nous dire comment cette chanson est née ?
AMEL: Ça fait plus d’un an que je travaille sur cet album. C’est mon manager qui m’a parlé de Kerredine, qui écrit, notamment, pour Zaz. Une sorte de « Goldman des temps modernes », selon moi. On ne se connaissait pas. Il a écrit un titre de son côté. Quand ils l’ont écouté, tous les deux, ils ont pleuré. Et quand je l’ai finalement entendu, j’ai pleuré aussi. J’ai ressenti la même chose qu’avec "Ma philosophie" et "Où je vais" : ce sentiment que, obligatoirement, ces chansons sont celles qui lancent un disque. Comme une évidence…


Jérémy: En quoi vous touche-t-elle plus particulièrement ?
AMEL: Elle parle de ma vie, de ce que j’ai traversé, de mes espoirs pour l’avenir, de ma maternité. C’est aussi une réponse à mon absence : « Si on te demande est-ce que je vais bien / Dis-leur que je suis mère / Et jamais une mère ne se plaint. / Si on te demande quand est-ce que je reviens / Dis-leur que je suis là / À quelques stations de train. » Et me voilà !


Jérémy: Vous chantez aussi « Les yeux secs / et la voix éraillée… » C’est parce que vous avez séché vos larmes d’hier ?
AMEL: On peut le voir comme cela. Mais Kerredine m’a donné un autre sens, en me disant : « Quand tu es à moto, par exemple, que tu vas très vite en avançant, tu as les yeux secs. » J’ai aimé cette vision de moi, fonceuse, prise dans le tourbillon de la vie.

Jérémy: Vous aviez peur de revenir ?
AMEL: Oui. Peur de ne pas retrouver ma voix. Elle est toujours là, plus profonde, mais plus jeune à la fois. Je ne sais pas comment l’expliquer. Peut-être
mes grossesses… ou l’âge.


Jérémy: À quoi va ressembler cet album ?
AMEL: Il sortira en fin d’année, je pense. Il sera le reflet de ce que je suis aujourd’hui. La pause que j’ai faite a été à la fois cruelle et vitale. C’est de cela qu’il s’agira dans mes nouvelles chansons : ma vie, mes filles, mon mari, ma vie d’artiste, mes espoirs. Il y a un titre écrit par ma petite soeur : "La Tête à l’envers". Un titre de Rose (chanteuse, auteure et compositrice, ndlr), aussi : "T’aimer de trop".


Jérémy: Depuis quelques semaines, vous postez sur Internet des moments de votre carrière. C’est parce qu’une page se tourne et qu’une autre Amel Bent arrive ?
AMEL: Je ne pense pas avoir changé. La femme a changé, oui, c’est sûr. La chanteuse, non. J’ai toujours l’impression de jouer ma vie, ma carrière, à chaque chanson. Rien n’a bougé depuis le début, finalement. Après, vous avez devant vous une épouse, une mère. Ce que je n’étais pas auparavant. J’ai ma vie de famille, mon cocon à moi, et ça me donne une force surnaturelle.

(Télé 7 Jours N°3022) "Si On Te Demande", single disponible dès Vendredi 27 AVRIL.

Posté par MicouGeo à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 févr. 2018

[Parution presse]: Amel & Lorie sont en couverture du TV Grandes Chaînes N°363 -24/02>09-03- (extraits interview Amel)

TV Grandes chaînes n°363

TV Grandes chaînes n°363-2

TV Grandes chaînes n°363-3

EXTRAITS DE CETTE INTERVIEW CROISEE:
...
•A quoi peut on s'attendre avec ce spectacle baptisé Musique! ?
AMEL BENT: À de l'émotion ! Nous rendons hommage à Johnny Hallyday et à France Gall. Chaque soir, tout le monde sur scène était en larmes, c'était intense
...
•Connaissiez-vous Johnny Hallyday?
...
J'ai eu la chance de partager plusieurs duos avec lui. Quels beaux souvenirs !
Vous êtes fidèles aux Enfoirés depuis plus de dix ans. Mettez-vous un point d'honneur à être présentes chaque année?
...
Je crois bien que je suis une Enfoirée à vie ! Et même si, un jour, je ne suis plus chanteuse, je me débrouillerai pour faire quelque chose pour l'association.
•Jean-Jacques Goldman a quitté la troupe. Comment vivez-vous son absence?
On pense tout le temps à lui. Il nous manque car il était toujours dans un coin à nous observer. Il entendait, voyait et savait tout !
...
Quel est votre souvenir le plus mémorable dans les coulisses des Enfoirés?
Il y a quelques années, j'étais habillée en tahitienne pour un tableau. Ce costume était tellemnt dur à revêtir que c'était devenu un gag. Je peux vous dire qu'on a eu des fous rires mémorables ! La jupe était en paille, et elle me rentrait dans la peau, c'était terrible ! [Elle rit]
...
•Comprenez-vous que des artistes comme Slimane refusent de venir chanter avec les Enfoirés, par peur de se déguiser?
Je le comprends car c'est un vrai exercice. Quand je croiserai Slimane, je lui dirai que toutes les personnes qui travaillent sur les spectacles veulent notre bien. Personne ne veut nous humilier.
...
Une fois, par pudeur, j'ai demandé qu'on rajoute du tulle sur un costume. C'était un juste-au-corps, et je n'assumais pas de me trimballer comme ça devant 10 000 personnes. Je n'avais pas trop envie de me faire disputer par maman ! [Elle rit.]
•Vous êtes devenues deux stars de TF1. Amel, vous serez bientôt coach dans The Voice Kids et Lorie, vous êtes l'une des héroïnes de Demain nous appartient. Êtes-vous fières?
Avec The Voice Kids, je me rends compte que je ne suis plus la petite fille qui passe des castings. J'ai au contraire la chance de regarder des gamins qui seront les stars de demain, et c'est peut-être moi qui vais changer leur vie. C'est génial ! Et concerant Lorie, je l'admire car elle sait tout faire : jouer et chanter. Pour moi, c'est une douleur de me glisser dans la peau d'une comédienne.
LORIE: Tu es humble parce que j'ai partagé des sketchs avec toi, et tu joues très bien...
🔲Propos recueillis par MAGALI VOGEL🔲

Posté par MicouGeo à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


18 janv. 2018

LA PHOTO-CONFIDENCES de Nikos Aliagas pour le magazine GALA

"#merci @nikosaliagas ❤️🙏🏽👍🏽"



"La Photo-Confidences de Nikos Aliagas ©📸🔝 (magazine Gala du 17 Janvier): @inst_amel "JE ME SENS MIEUX AUJOURD'HUI..." 📸📸📸📸 🖤🖤🖤🖤 #amelbent #teamel #thevoicekids #nikosaliagas #gala #bestphotographer #blackandwhite"



"avec mon équipe de rêve , mes amis @albantravia @mariemakeupparis dans l'objectif de @nikosaliagas ❤️"

[Albantravia Hairstylist Paris instagram]

"#hairbyme @inst_amel #longhairdontcare @dysonhair @davinesfrance #thevoicekids #picby @nikosaliagas"

Posté par MicouGeo à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 nov. 2017

[The Voice Kids]: Extrait de l'interview accordée à Yahoo par Nikos Aliagas

...

Comment se sont passés les tournages de “The Voice Kids” la semaine dernière avec les nouveaux coachs Amel Bent et Soprano ?

C’est comme s’ils avaient fait ça toute leur vie. On s’attendait à un tour de chauffe un peu plus long et en fait ça a fonctionné tout de suite avec Amel et Soprano. Désormais tous les coachs de “The Voice Kids” sont parents donc ils savent comment parler aux enfants. Quand ils ne se retournent pas, ils ont la boule au ventre pour les candidats, ils se lèvent pour aller les voir, les prendre dans leurs bras, c’est vraiment sympa.

...

(lien vers l'interview intégrale ICI)

THE VOICE KIDS

Posté par MicouGeo à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 oct. 2017

Intégrale de l'interview pour Télé 7 Jours

Télé 7 Jours - N 2995 - Du 21 au 27 Octobre - 1

Télé 7 Jours - N 2995 - Du 21 au 27 Octobre - 2

"@tele7jours dans les kiosques #photographiée par @bendecoin 💋"



"😊"



"#NEWPP 💓"





😊
(c) Benjamin Decoin photographies

Posté par MicouGeo à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 févr. 2017

[Les Enfoirés]: Amel et Patrick Bruel sont en Une du Télépoche, en kiosque ce lundi

Télépoche du 25 Février au 3 Mars

Posté par MicouGeo à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 févr. 2015

Sur la route des enfoirés, rdv le 13 Mars (article purepeople)

Matt & Amel

Posté par MicouGeo à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,